Réussir ses cuissons : cuisson agneau, boeuf, veau…

Bonjour les chefs ! Vous vous demandez surement comment réussir à tous les coups vos cuissons? Cuisson agneau, porc, poulet, veau, boeuf…. En effet ce sont des viande délicates, cher, qui perdent beaucoup de leurs qualités gustatives quand elles ne sont pas bien cuites.

Vous savez qu’au travers du blog MenuHebdo, je souhaite faire de vous des cuisiniers encore plus intelligent que vous ne l’êtes déjà, qui comprenez pourquoi vous faite chaque chose et comment le faire mieux. C’est dans ce sens que je vous présente aujourd’hui la sonde de cuisson. Elle vous permettra de réussir toutes les cuissons des grosses pièces de viande à coup sur. Plus de calcul empirique en fonction du poids de la pièce, la température du four.. Ici on va parler précision et facilité d’utilisation.

Avoir le réflexe de mettre la minuterie pour ne jamais oublier une cuisson

Avant de parler précisément de la cuisson à la sonde je souhaite vous donner une petite astuce pour ne plus jamais bruler ce que vous faites cuire. C’est une astuce bête comme chou. Il s’agit de mettre une minuterie. C’est un réflexe à avoir, nécessaire, obligatoire. Vous le savez autant que moi, lorsque l’on rate ses cuissons c’est qu’on est préoccupé par autre chose, dérangé, dans un mauvais jour… c’est le jour où il faut pas, celui où on est pressé que ça arrive. C’est pour ça que j’ai appris, en travaillant en cuisine, à toujours mettre un minuteur, pour une durée de cuisson de 2 minute ou 1 heure, le réflexe est le même. Vous ne pouvez pas savoir le nombre de fois où cela m’a sauvé, parfois, la minuterie sonne et je me dis « heureusement, je n’y pensais plus du tout ».

 

Mettre la minuterie pour votre tranquillité d’esprit

De plus mettre la minuterie permet de vous concentrer à 100% sur l’action que vous êtes en train de faire. Votre cerveau n’est pas préoccupé par le cuisson et vous pouvez vous délester de ce soucis là avec la conscience tranquille.
Vous pouvez très facilement étendre le champ d’action de la minuterie à des cuissons auxquelles vous ne pensez pas, par exemple, lorsque vous faites bouillir du lait. La première fois, chronométrez le temps qu’il met avant de commencer à monter, comme ça la prochaine fois vous pourrez mettre le minuteur et ainsi arriver à temps avant que le lait ne déborde.

 

Réussir ses cuisson agneau, porc, boeuf, poulet…

 

Finis les repères de grand mère en comptant 1/4 d’heures pas livre ou encore X minutes par cm de diamètre du rôti. Aujourd’hui il y a des outils bien plus intéressants : la sonde de cuisson. Très très simple d’utilisation elle vous permettra de réussir toutes vos cuissons de grosse pièce de viande (carré, rôti…) mais aussi des terrines (légumes, poisson, foie gras, viande, pâtés…) sans oublier les confitures, surveiller le lait… Enfin bref vous l’aurez compris le sonde de cuisson est LE MATÉRIEL utilisé par les professionnels que vous pouvez vous procurer pour un prix modique.

Rôti de veau

 

Laisser un commentaire