Minimiser les restes en faisant vos menus

Vous en avez marre de devoir jeter de la nourriture que vous avez pourtant achetée? Elle a été produite par un producteur, acheminée dans votre magasin, rangée dans les rayons. Vous avez acheté cette nourriture, vous l’avez rangé dans vos placards/ votre frigo. Elle a trainée un moment dans votre frigo ou alors vous n’avez pas tout cuisiné et il en reste encore. Mais cette fois-ci la date de péremption est plus que passée et l’odeur devient suspecte. Il n’y a plus rien à faire pour la sauver c’est la poubelle 🙁  Si vous ne voulez pas/plus en arriver là, découvrez ma solution.

gaspi_alim_campagne

 

En faisant vos menu vous n’achèterez que les aliments dont vous avez besoin et en quantité suffisante.

 

LES ORIGINES DES RESTES

Lorsque vous avez des restes dans votre frigo, c’est :

  • Soit que vous avez trop acheté. Si vous faites vos menu vous avez une idée plus précise de ce dont vous avez besoin donc tous les produits vont rentrer dans la composition d’une recette de la semaine. De plus faire son menu permet d’inclure les aliments qui vont arriver en DLC. Vous aurez donc juste à chercher une recette à partir de cet ingrédient principal et acheter les autres qui composent la recette.
  • Soit que vous n’avez pas tout mangé et vous avez des restes de plat cuisiné.

 

COMMENT RESSERVIR LES RESTES

Je vous conseil de ne pas servir les restes tels quels au repas suivant, mais de les servir plus tard et de les retravailler. Sachez en général que les aliments que vous avez cuisiné (viandes, poissons, légumes…) peuvent se servir  jusqu’à J+3 si ils sont stockés dans de bonnes conditions, c’est à dire mis au frigo dans les minutes qui suivent leur préparation et réchauffés rapidement. Avec ce délai supplémentaire vous pourrez prévoir les restes dans votre prochain menu ou les accommoder avec d’autres ingrédients prévus pour un autre repas.

Enfin si vous avez un congélateur, vous pouvez les congeler et ainsi vous aurez un plat de dépannage. Dans ce cas, il est conseillé de congeler votre plat juste après sa cuisson pour des raisons d’hygiène.

 

PRÉVOIR LES RESTES DANS VOS MENUS

Afin de transformer votre plat en quelque chose de différent il vous faudra surement de nouveaux ingrédients que vous n’avez pas forcément sous la main. Je vous conseil d’ajouter ce plat à votre menu de la semaine suivante, en y ajoutant les transformations. Vous aurez donc réutilisé les restes tout en passant inaperçu.
Enfin, lorsque vous faites vos menus, la question « qu’est-ce qu’on mange » n’est plus prise de tête car vous ne vous la posez seulement 1 fois par semaine alors quand vous vous posez cette question au milieu de la semaine pour accommoder un reste vous aurez beaucoup d’idées car vous ne serez pas saturé par la recherche d’idées de repas.

 

ACTION

Vous êtes sceptique? Vous pensez que cela ne peut pas marcher pour vous? Je vous laisse lire les autres articles qui conseillent sur la façon de faire ses menus et de vous y mettre pour 4 semaines. Alors seulement après cela, vous pourrez juger de l’efficacité de la méthode. Ne perdez pas de temps, commencer à vous informer et/ou planifier vos repas.

4 réflexions sur “Minimiser les restes en faisant vos menus

  1. Blandine dit :

    Parfois je me demande s’il ne serait pas judicieux de « faire des restes » à l’avance. En fait je veux dire: faire cuire des pommes de terre, du riz, des légumes… ou même un rôti de porc, tout ça le dimanche pour n’avoir qu’à les réutiliser la semaine en base ou pour agrémenter un plat.

    • Charline dit :

      Je n’avais jamais vu les choses comme ça… pour moi il y a le menu puis les restes… faire des restes comme base de menu pour gagner du temps la semaine c’est bien vu !

  2. Christine dit :

    Je rejoins Blandine ! J’ai pris l’habitude de « faire en avance ». Par exemple je prends de l’avance pour tout ce qui constitue les « bases » . Au lieu de couper un oignon, quitte à pleurer 😉 j »en coupe pour la semaine et je mets dans des boîtes.. J’épluche et coupe les légumes, je cuis aussi du riz (quinoa, lentilles, pomme de terre…) en plus grande quantité. Gain de temps tous les jours ! En fait, cela me vient surtout du fait que je n’ai jamais été capable de doser correctement ! Je fais souvent la cuisine « à la louche », et je vois trop grand ! Cela se révèle au final être plutôt très pratique 😉

    • Charline dit :

      Bonjour Christine, c’est super que tu transformes un petit problème de gestions des quantités en un atout d’organisation 🙂 Je pense que si tu couplais la planification des repas et la préparation des bases pour la semaine, alors tu gagnerais encore plus en productivité !
      Merci pour le partage de cette astuce 😉

Laisser un commentaire