Manger sains sans cuisiner oui c’est possible !

Bonjour les chefs ! Aujourd’hui je reviens sur mon expérience de la semaine passée ! Tu te souviens j’avais cuisiné depuis quelques semaines des plats en trop grande quantité pour les congeler et ensuite les ressortir la semaine dernière.

 

Le manque de temps n’est pas une excuse pour consommer des produits industriels !

J’ai été poussée à faire cela à cause d’un emploi du temps trop chargé pendant quelques jours et c’est une très belle opportunité d’avoir testé ce concept. C’est vrai qu’il est facile de se dire que l’on a pas de le temps de cuisiner et d’avoir recours à des produits tout fait : boite de conserve, produits surgelés, pizza…
Mais bon tu me connais, j’ai recours à ces produits seulement quand je n’ai pas le choix. Donc j’ai mis en application mon menu avec quelques ajustements.

 

menu théorique

Entrées : Cake, Tarte, Soupe

Plats : Chilli con carne avec du riz, Fajitas, Lasagnes, Un plats a base de curry (cuisine indienne), un daal avec des pâtes, Risotto, Lentilles saucisse, Couscous

Desserts : Cookies, Brownies, Marbré, Clafoutis

menu réel :

Entrées : radis, houmous de pois chiche et parfois rien (pas d’entrées certains jours)

Plats : Curry de légumes (2 midis de suite), Couscous (2 midis de suite), curry végétarien au tofu (2 midis de suite)
Pour le soir : pâtes aux asperges et aux noix (2 soirs de suite), lentilles et saucisse (2 soirs de suite) et enfin le risotto (2 soirs de suite)

Dessert : rose des sables, banane

 

Les erreurs que je ne referai pas !

Je n’avais pas assez anticipé les entrées et les desserts, par rapport au menu prévu je n’avais pas fait les cakes et les tartes. Quand à la soupe il faisait trop chaud pour en manger (à mon goût).
Dans ces cas là, place à la simplification donc j’avais fait une grande quantité de houmous, c’était parfait. Et les radis c’est aussi très très vite préparé.
Donc parfois les choses simples sont aussi très très bonne. Je vais continuer à privilégier les crudités pour les entrée rapide.

Pour les plats ça s’est passé comme je le voulais, il fallait seulement penser à tout décongeler la veille, tranquillement au frigo et le matin reste juste à faire les boites pour midi.
Pour les repas du soir, j’avais pris le soin de tout couper mes légumes d’avances, ainsi ce n’était que de l’assemblage, super rapide.
Je suis très contente de moi sur l’organisation des plats 🙂

Voici le point noir de l’expérience ! Les desserts ! Je n’avais pas pris le temps de faire et congeler des gâteaux crus, donc je suis tombée dans la facilité avec des roses des sables et des fruits. Du coup, comme pour les entrée, la simplification a été le mot d’ordre, oui oui un fruits est aussi un dessert ! Et ça m’arrange bien de dire cela, car je n’avais pas le temps de faire des gâteaux ! Donc pour la prochaine fois je vais prévoir des fruits et des gâteaux.

Une autre erreur que j’ai faite est d’avoir entièrement vidé mon congélateur de plats tout prêt. Si bien que hier quand j’étais à la bourre et que j’ai voulu me dépanner avec le congèl il n’y avait plus rien ! La prochaine fois je vais prévoir 1 ou 2 plats encore en plus au cas après les vacances culinaires j’en ai encore besoin !

 

A recommencer ?

Cette expérience a été très très positive et je la renouvellerai. Tu le sais peut-être mais je ne suis pas passionnée de cuisine. J’aime manger des produits frais, des plats savoureux…. mais si j’ai le choix entre sortir (faire du sport, me balader…) et cuisiner alors le préfère sortir. Donc je concilie les deux au quotidien et je m’organise (je fais mes menus) pour avoir le meilleur des deux, c’est à dire du temps pour moi et des repas fait maison.

Mais j’ai remarqué que la cuisine ça use, c’est tous les jours, 52 semaines par an, pas de vacances, pas de week-end, pas de jours fériés… il faut toujours manger et ce au moins 2 fois par jour.

Grâce à cette expérience j’ai réalisé que je pouvais prendre une semaine de « vacance culinaire » avec un peu d’organisation et de la place dans le congélateur  !

Je vais donc renouveler cette opération. Quand les plats de mon menu s’y prêtent je vais en faire en plus grande quantité et les congeler. Je vais réserver une post-it pour noter les plats réservés à ces vacances culinaires et quand j’ai le bon nombre, hop vacances !

 

Conclusion :

Formidable, à refaire !

Malheureusement je n’ai pas de photo de mes plats congelés 🙁 C’est un réflexe que je n’ai pas encore acquis, par contre pour la prochaine fois je te fais un récit avec photo, promis 🙂

A défaut,  j’ai quelques photos des travaux, si ça t’intéresse !

IMG0183min IMG0187minIMG0186min

 

IMG0182min

La prochaine fois j’espère bien profiter de tout ce temps pour faire autre chose 😉
je te tiens au courant de cette nouvelle aventure dans quelques semaines !

 

Ton avis m’intéresse !

Et toi ça te tente de t’organiser pour te prévoir des vacances culinaires ?
Si oui qu’est ce qui te freine ?

 

 

6 réflexions sur “Manger sains sans cuisiner oui c’est possible !

  1. Salomé dit :

    Bravo félicitations !
    Des vacances culinaires ! Une expression rigolote ! Je n’y avais jamais pensée !
    Sympas ! Pourquoi pas …

    • Charline dit :

      Merci Salomé 🙂

      J’ai trop envie de recommencer ! J’ai déjà remis quelques plats et gâteaux au congélateur en vu des prochaines vacances culinaires 🙂

  2. yveline dit :

    comment congeler des gâteaux crus ? tu mets la pâte dans le moule de cuisson et tu mets au four encore gelé ? si oui combien de temps de cuisson en plus ? merci pour tes techniques

    • Charline dit :

      Bonjour Yveline,
      Pour congeler les gâteaux crus j’ai acheté des petits ramequin en verre. J’ai choisi des petits ramequins afin de pouvoir sortir des gâteaux à la portion et aussi de ne pas utiliser mes autres plats si je veux faire un gratin, potatoes…. Les portions individuels c’est aussi plus rapide à décongeler

      Je décongèle toujours mes gâteaux. Si tu ne le fais pas, le bord du gâteau va cuire mais pas le milieu, donc tu vas te retrouver avec un gâteau brulé sur les bords et pas cuit au centre.

      Pour la décongélation il y a 3 solutions :
      – la veille tu mets tes gâteaux au frigo et hop le lendemain c’est prêt à cuire ( la meilleur solution)
      – le jour J tu sors tes gâteaux et les mets à température ambiante entre 2 et 4 heures (sur un radiateur l’hiver, au soleil l’été)
      – si tu as besoin de tes gâteaux rapidement tu peux les décongeler au four à 35/40°C, ensuite tu plantes la pointe du couteau au centre pour vérifier que ce n’est plus dur et hop tu peux lancer la cuisson.

      Concernant le temps de cuisson, si décongélation au frigo la pâte va être à 4/6°C et non à 20°C comme quant tu fais ton gâteau avec des ingrédients à température ambiante, donc il faudra ajouter un peu de temps de cuisson. Je ne peux pas te dire combien en minutes car cela dépende de la taille de ton moule, du type de gâteau… L’idéal est de planter la pointe d’un couteau et quant elle ressort sans traces de pâte le gâteau est pret.

      Voilà tu sais tout maintenant ! A toi de jouer, tu me tiendras au courant.

      PS : si tu n’est pas convaincue de la méthode, tu peux tester avec un seul petit gâteau. Lorsque tu fera ta pâte mets au congèle un ramequin et test la cuisson. Ceci dit, je suis certaine du résultat je le fais toujours et c’est u méthode que j’utilisais dans un resto ou k’ai travaillé. On le faisait avec des gougères (congelé à cru) et aussi des cakes

  3. Christine - le carnet sur l'étagère dit :

    Coucou Charline,

    Je suis bien d’accord avec toi, faire la cuisine c’est usant et on a envie parfois de faire des pauses.
    En ce qui me concerne je fais un menu depuis maintenant 10 ans !
    J’ai acheté un logiciel (en français) super bien fait, ça s’appelle le collectionneur de recettes (http://www.collectionneurderecettes.com/).
    On y enregistre les recettes du web (entre autres) avec une ou plusieurs photos. On peut créer un menu pour la période qu’on veut.
    Il existe en plus une appli pour Android.
    Avec ça, je ne me casse plus la tête de savoir ce que je dois faire à manger.
    Mais bon, ça ne ne fait pas encore la popote à ma place !
    Passes une belle journée !

    • Charline dit :

      Coucou Christine,
      Whaouuuu tu as 10 ans de menu derrière toi ! Ça facilite tellement la vie que j’y suis aussi « accro ».
      Tu as raison il existe des logiciels pour se constituer un carnet de recette, un des pilier de la réussite, et c’est super pratique tout cette technologie à notre service.
      Au plaisir de te lire

Laisser un commentaire